Traducteur

> Idée reçu : trop de protéines animales pour nos chats et chiens abîmeraient les reins.

Ce n'est pas la quantité de la protéine qui est importante mais la qualité. Le chien peut manger un repas avec 70 % de protéines si c'est de la protéine animale naturelle (viande) son organisme prendra se dont il a besoin et pourra rejeter le sur plus sans abîmer ses reins. Normal puisque le corps est vivant et qu'il reconnait comme bon aliment ce qui est vivant comme lui, et le reste lui crée des ennuis qu'il a beaucoup de mal à gérer et à régler et dont il a du mal à se débarrasser. Dans le cas d'une nourriture industrielle et préparée (croquettes, boites ...) les produits qui les composent sont pour beaucoup des produits de synthèse dont le sur plus n'est pas rejetable par l'organisme du chien qui garde tout et causent beaucoup de problèmes.

Source : http://www.chien-education-elevage.com/documents/idees-re%E7ues-alimentation-chiens.pdf

Il s’agit là d’une affirmation de l’industrie pour justifier la présence de compléments médiocres. Le chat a justement besoin de beaucoup de protéines de qualité et n’est pas capable de métaboliser la proportion élevée de céréales contenues surtout dans les croquettes. Ce n’est pas l’excès de protéines qui rend malade, mais leur manque.

Dans le cadre des consultations dédiées aux allergies chez le chien, un excès de protéines est souvent évoqué en tant qu’agent déclencheur, ce qui a pour conséquence de prescrire une nourriture avec une teneur en protéines réduite qui peut aller jusqu’au végétarisme. Cela ne peut pas fonctionner et ne fonctionne d’ailleurs pas. Il faut savoir que des protéines de mauvaises qualité peuvent très bien déclencher des allergies. Avec une nourriture à base de protéines de qualité supérieure, il n’y en a pas. […]

Le carnivore a un intestin court et une flore intestinale conçue pour la digestion des protéines animales. Impossible de transformer un chien en vache ou une vache en carnivore…

Les protéines sont des substances nutritives de base composées de 23 acides aminés différents. Il existe des protéines animales et végétales qui se distinguent dans leur type, leur quantité et leur composition d’acides aminés. Les chats peuvent produire eux-même 12 acides aminés, les 11 autres devant être absorbés par la nourriture (il s'agit des acides aminés dits "essentiels"). La valeur biologique d’une protéine dépend de sa composition en acides aminés. Elle augmente avec le nombre d’acides aminés essentiels.
La taurine et l'arginine sont par exemple des acides aminés essentiels pour les chats. Ils sont nécessaires pour garantir le fonctionnement normal du cœur ou l’élimination des déchets nocifs du métabolisme.
En raison du catabolisme protéique intense, les chats requièrent de manière générale de grandes quantités de protéine.
Des valeurs comprises entre 1.3 et 5.0 gr de protéine pure/kg de poids corporel par jour sont indiquées dans la littérature spécialisée. En outre, une nourriture riche en protéines est plus appréciée des chats que celle ayant une faible teneur protéique.