Traducteur

> Le chat d'extérieur plus heureux que le chat d'intérieur ? // Les chats vivants en appartement.

Un chat d'intérieur est-il malheureux ? Cette question, nombre de propriétaires de matous se la posent... Comportementaliste du chat, Marie-Hélène Bonnet tente d'y répondre, et revient sur les nombreux dangers qui menacent nos petits félins.

Les croyances populaires sont tenaces, et bien souvent elles sont fausses ou basées sur des époques tellement lointaines que les choses ont changé radicalement.

Quelle espérance de vie pour un chat d'extérieur ?

Celle qui veut qu’un chat heureux doit être un chat qui sort librement en extérieur est tenace mais fausse, voir dangereuse pour nos petits félins domestiques.

Nous savons tous qu’un chat peut se faire écraser, c’est d’ailleurs la principale chose à laquelle nous pensons quand on envisage de laisser sortir Minou.

Mais on ignore la plupart du temps que l’espérance de vie chez le chat est actuellement de 19 ans pour un chat d’intérieur, et seulement 4 ans pour un chat qui sort en liberté. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Un chat n’a besoin de sortir que s’il n’a pas ce qui lui est nécessaire chez lui : une litière propre, un espace de jeu suffisant et ludique, une gamelle d’eau et à manger à volonté. Ajoutez-y une dose de caresses et d’amour et il sera heureux comme tout. Éventuellement une sortie en laisse dans un endroit calme et sans danger pour vous faire plaisir, à lui et à vous.

Quels dangers menacent les chats d'extérieur ?

Dangers, dangers mais quels sont ces fameux dangers qui guettent nos chats dehors ?

D’abord la route, mais aussi les pièges, les chasseurs en campagne qui de loin ont tôt fait de confondre lapin et chat. Mais nous oublions le vol pur et simple, l’enfermement involontaire, surtout en période de vacances : Minou a peur et se réfugie dans le garage d’un voisin. Le voisin part pour 4 semaines camper et ne voit pas Minou caché sous une bâche, il ferme la porte et voilà Minou sans eau, et sans nourriture en pleine chaleur…

Parlons aussi des poisons pour le chat : un peu de goudron frais rebouche un nid de poule, Minou marche dessus, il a plein de goudron sur la patte, il se cache dans un buisson et nettoie sa patte souillée. Quelques minutes plus tard il titube, il perd connaissance et il est déjà trop tard. Une abeille se trouve dérangé par Minou qui veut jouer avec, elle le pique à la gorge…

Un oiseau vient de se nourrir de quelques baies de gui, Minou réussi à l’attraper, il avale le petit oiseau repu, et Minou commence à montrer des signes de faiblesse. On court chez le vétérinaire qui ne sait pas ce qui se passe, et Minou ne s’en remet pas… La piqûre d’une vipère peut aussi lui être fatale.

Des risques de maladies

Et les maladies transmissibles par les bagarres et les rapports sexuels du chat, tel que le FIV ou le FeLV (leucose féline) qui sont mortelles et inguérissables.

Mais aussi le coryza, le typhus, et autres saletés que les chats errants se transmettent à qui mieux-mieux, et les vaccins ne suffisent pas toujours à les protéger… Sans omettre les blessures plus ou moins graves qui peuvent être provoquées par d’autres chats, mais aussi chiens ou animaux divers, y compris bipèdes…

Je vous passerai le passage sur les trafics de fourrures et les ramassages d’animaux errants qui finissent euthanasiés dans un refuge dans le meilleur des cas.

Alors, reprenons notre réflexion, est-il vraiment nécessaire de laisser Minou sortir ? Ne serait-il pas plus prudent de le sortir en laisse s’il le demande vraiment ? N’est ce pas plutôt pour soulager notre conscience parce qu’on le croit plus heureux qu’on veut le faire sortir ? Préfère-t-on vivre 4 ans avec Minou qui n’est jamais là ou 18 voir 19 ans avec Minou sur les genoux qui ronronne ?

A vous de choisir en connaissance de cause !

Source : http://wamiz.com/chats/conseil/le-chat-doit-il-sortir-pour-etre-heureux-3459.html



⋆ Les chats vivants en appartement.

Heureux, pas heureux les chats vivants en appartement ? Il est difficile de répondre à cette question car le bien-être d'un chat passe aussi par un équilibre territorial, affectif et social. Voici quelques informations, conseils et pistes pour vous aider…


BIEN ACCUEILLIR SON CHAT EN APPARTEMENT :



  • Il est préférable d'adopter un chaton plutôt qu'un chat déjà adulte qui aura déjà pris des habitudes de vie.
  • Bien sûr, votre matou d'appartement doit disposer d'un panier confortable, en hauteur, à l'abri des courants d'air, d'une litière toujours propre, d'eau fraiche et de croquettes de bonne qualité.
  • Laissez le chaton vivre sa vie : laissez le découvrir votre appartement à son rythme, explorez tous les recoins de son domaine, laissez le dormir, ne le réveiller pas juste pour lui faire un câlin, respectez son rythme !
  • Si vous avez d'autres animaux, ne brusquez pas la rencontre, chaque individu doit découvrir l'autre en comprenant dans quelle mesure il y a danger ou non.
  • Dans tous les cas, forcer un chat risque de provoquer l'effet inverse de celui recherché et de déstabiliser le chat, de l'angoisser.

LE COMPORTEMENT DU CHAT EN APPARTEMENT :


La stérilisation peut s'avérer utile :


Vers 6 ou 7 mois le chat devient pubère et adopte son comportement de futur reproducteur. Il commence alors à marquer son territoire en se frottant la face sur les angles saillants, en urinant à certains endroits stratégiques, en griffant certains meubles et murs. La stérilisation précoce, au moment de la puberté, permet généralement de diminuer ce comportement de marquage. Le marquage urinaire est quasiment inexistant chez les chats castrés jeunes. Le marquage par frottement et griffades perdurent un général mais à un degré moindre. Les fugues et les miaulements se produisent régulièrement lorsque le matou entier sent une femelle en chaleur dans son environnement. Votre animal peut être blessé ou contracter une maladie virale au cours d'une de ces fugues.

Lors de leurs chaleurs, les chattes adoptent un comportement particulier : miaulements désagréables et continus, frottements, fugue… Ces états peuvent dégrader les relations entre le propriétaire et l'animal (difficultés pour dormir suite aux miaulements plaintifs de la chatte) et une chatte qui a fuguée peut revenir avec des petits. Pour limiter ces comportements, la stérilisation, vers 6 mois, est utile. La « pilule » n'est pas une bonne méthode contraceptive car elle peut modifier le comportement (agressivité) et constitue un acteur favorisant de développement de kystes et tumeurs ovariens ainsi que de tumeurs mammaires chez la chatte.

Bien sûr, après l'opération, il faudra modifier l'alimentation de votre chat afin d'éviter l'obésité, risque principal après l'opération.


Enrichissez le milieu de vie de votre chat !


Vous pouvez enrichir le milieu de votre compagnon avec des accessoires pour chats : arbre à chat, balles, cartons, griffoires, proies factices… Jouez avec votre chat, stimulez-le ! Attention cependant aux fils, pelotes de laines, sacs plastiques qui peuvent s'enrouler autour de votre chat ou provoquer des obstructions intestinales en cas d'ingestion.
Il est aussi bon d'adopter 2 chatons en même temps, les chats sont des animaux sociaux, ils se stimuleront mutuellement et joueront ensemble. Attention cependant de ne pas faire cohabiter trop d'animaux dans un petit espace, cela pourrait générer des conflits de territoire et du stress.


Votre chat aime se percher…


Les chats aiment observer et doivent aussi avoir la possibilité de prendre de la distance par rapport aux autres habitants de la maison. C'est pourquoi il est très important de laisser votre chat se percher sur vos meubles, canapés et rebords de fenêtre. Un bon investissement de l'espace disponible est essentiel au bien être du chat vivant en appartement !


Les risques de la maison :


Les chats sont très curieux et l'exploration est importante. Cependant, soyez prudent vis-à-vis des « accidents domestiques » : plaques électriques chaudes, gaz allumé, cuvette des toilettes ouverte, baignoire remplie d'eau, produits nettoyants toxiques, certaines plantes d'intérieurs toxiques (azalée, laurier, gui, houx…), balcon non protégé par un filet de protection


LE CHAT D'APPARTEMENT ET SON TERRITOIRE :


Le chat, un animal territorial :

Le chat marquera son territoire en se frottant les côtés de la tête contre les angles saillants, en griffant, en urinant. Cela lui permet de déposer des phéromones issues des glandes qui sont situées au niveau de la face ainsi que les odeurs urinaires. Comme indiqué précédemment, la stérilisation diminue ces comportements territoriaux. Cependant, il ne faut pas oubliez que même castré un chat reste un animal territorial. Il faudra donc lui laisser une marge de manœuvre lui permettant d'exprimer ce comportement, faute de quoi il pourra se sentir stressé. La cohabitation avec d'autres animaux doit aussi permettre à chacun d'établir son territoire, sans qu'il y ai trop de concurrence.


Les chats vivants en milieu clôt peu stimulant peuvent présenter de l'anxiété :


Certains chats vivants en milieu peu stimulants peuvent être anxieux et présenter des phases d'hyperactivité, d'agressivité envers les propriétaires, de trouble du sommeil. Initialement le chat recherche une activité, un mouvement le met en état d'éveil et il bondit. Cette situation peut ensuite évoluer vers une anxiété permanente du chat. Il est important d'enrichir l'environnement du chaton, de jouer avec lui par l'intermédiaire d'objet, de leurre, de mobile… On conseille également de distribuer l'alimentation fréquemment, par petites quantités. Si la situation devient ingérable, consulter un vétérinaire comportementaliste.

Comme indiqué précédemment, les chats sont des êtres sociaux mais aussi solitaires et territoriaux. Votre minou pourra cohabiter avec un autre chat voire un chien mais il devra disposer de suffisamment d'espace pour ne pas se sentir menacé.


LA SANTE DE VOTRE CHAT D’APPARTEMENT :


Une alimentation de qualité est indispensable :


Il est très important de donner une alimentation de bonne qualité à votre chat, principalement pour prévenir :


  • L'obésité, risque majeur pour les chats vivants en appartement et n'ayant pas beaucoup d'activité physique. Une alimentation adaptée qui permet de rassasier le chat en modérant l'apport calorique est nécessaire, d'autant plus que votre minou une chatte stérilisée.
  • La formation de cristaux, voire de calculs urinaires, surtout les phosphates ammoniaco-magnésiens. Ces calculs provoquent une inflammation de la vessie et peuvent provoquer une obstruction urétrale, empêchant l'élimination de l'urine. Les aliments de bonne qualité régulent les apports minéraux (magnésium et phosphore) et le pH de l'urine (acidification légère), prévenant ainsi la formation de ces cristaux. Chez le chat mâle on retrouvera surtout des calculs d'oxalate pour lesquels il convient au contraire d'augmenter le ph urinaire.

Plusieurs aliments de bonne qualité sont disponibles (cf. Croquettes pour chat : lesquelles choisir ?)


La lutte contre les parasites vaut aussi pour les chats d'intérieur :


Les vers :

Il est nécessaire également de lutter contre les vers chez les chats d'intérieur. Les vers provoquent des alternances de diarrhée/constipation, sont responsables de malnutrition, de retard de croissance, peuvent infester les petits d'une portée et enfin présentent un risque de transmission à l'homme (zoonose). L'eau de boisson, la terre (bacs à fleurs), d'autres animaux du foyer, la viande, les puces (larves dans la salive), sont autant de sources de contamination possibles pour un chat vivant en appartement.

Les puces :

Les chats ne sortant pas sont bien sûr moins susceptibles d'être infestés par les puces mais attention, vous pouvez amener des œufs de puces de l'extérieur, notamment sous vos semelles ! Les puces étant très prolifiques, 1 puce pond plus de 30 œufs par jours, l'infestation est vite arrivée. Il est donc conseillé, même pour les chats d'intérieur, de traiter préventivement contre les puces, surtout à la belle saison, de Mai à Octobre.


Pensez à vacciner votre chat d'appartement :


Les chats vivants en appartement doivent aussi être vaccinés, notamment contre le typhus et le coryza. Les virus responsables de ces maladies sont résistants dans le milieu extérieur. Bien sûr, votre matou ne sort pas mais vous si et vous pouvez entrer en contact avec des chats malades ou le virus présent dans l'environnement et le ramener chez vous. Il n'est pas rare de voir un chat vivant en appartement développer un coryza.
La vaccination contre la leucose, si votre chat ne sort pas du tout, est moins indispensable. Le virus responsable de cette maladie est peu résistant dans le milieu extérieur et il faut un contact étroit entre chats pour que le virus soit transmis.


L'ENTRETIEN DE VOTRE CHAT :


L'entretien du pelage :


Le chaton fera rapidement sa toilette. Vous pouvez contribuer à son entretien en le peignant régulièrement, avec une brosse spéciale, tous les jours s'il a les poils long. C'est très important car les poils s'emmêlent, formes des « bourres » sous lesquelles la peau peut macérer, formes des boules de poils qui peuvent provoquer une sub-obstruction ou une occlusion intestinale. La formation des boules de poils est plus importante pour les chats vivants en appartement car ils tendent à muer toute l'année. A l'occasion du brossage vous pourrez aussi repérer d'éventuelles puces. Enfin, votre chat régurgitera aussi normalement des boules de poils.
N'oubliez pas également qu'un chat vivant en appartement chauffé perdra ses poils tout au long de l'année !
Des aliments spécifiques et certains médicaments aident à prévenir la formation des boules de poils dans le tube digestif. Demandez conseil à votre vétérinaire.


La coupe des griffes :


Vous pouvez coupez les griffes de votre chat d'intérieur avec une pince coupe-ongles spéciale. Il faut prudemment couper la partie translucide, sans déborder sur la partie un peu rose nacrée.
Libre champ

En respectant l'espace et le rythme de vie de votre minou, en lui offrant un espace stimulant et ludique, votre chaton deviendra un chat équilibré, sociable et adorable ! Et n'oubliez pas, si vous avez un doute, une question, consultez votre vétérinaire, seule personne à même de vous répondre correctement !